LA COMPAGNIE DES AMANDES SE DÉVELOPPE EN CORSE

La Corse a une longue expérience de la culture de l’amandier et, encore aujourd’hui, reste la première région par la surface des vergers en production. Le faible risque de gel près des côtes et l’ensoleillement permettent des rendements élevés sur des vergers bien irrigués. L’absence du ravageur Eurytoma autorise même une conduite en Bio moins risquée que sur le continent. L’ile est donc une priorité pour la Compagnie des Amandes dont les activités sont suivies par Thomas Casalta, établi à Ajaccio, qui s’implique personnellement dans nos projets.

Une première société a été constituée à Linguizzetta pour exploiter un verger de Lauranne, Ferragnès et Mandaline qui sera planté l’hiver prochain sur 16 Ha. De nombreux autres sont en phase de validation agronomique, notamment à Porto Vecchio (16 ha), Viggianello (10 ha), et Sartène (20 Ha). Enfin nous travaillons avec la municipalité d’Ajaccio pour créer un verger sur du foncier public et développer une production locale qui pourrait être destinée à la consommation des écoles de la ville.

Contact : casalta@compagniedesamandes.com

LE GROUPE REALITES ENTRE AU CAPITAL DE LA COMPAGNIE DES AMANDES

REALITES est un groupe de développement territorial solidement implanté dans le grand ouest, qui réalise en maitrise d’ouvrage des logements, des bureaux ou des commerces. Il développe également des résidences pour personnes âgées et s’est engagé dans une démarche de Responsabilité Sociale et Environnementale (RSE) ambitieuse pour remettre l’humain au cœur de chaque projet .Outre le financement et l’animation d’une Fondation, REALITES souhaite devenir le premier groupe de son secteur à atteindre la neutralité carbone et cherchait donc à investir dans un projet économique qui diminue l’émission de gaz à effet de serre.

Alors que la pandémie du COVID19 a frappé durement l’économie, les projets respectueux de l’environnement, en circuit court et réduisant notre empreinte carbone restent donc attractifs pour les investisseurs.

Ce sont nos engagements environnementaux et notre contribution à la réduction d’émission de gaz à effet de serre qui ont convaincu le groupe REALITES de nous accompagner dans notre développement en investissant 2 M€ en trois ans en fonction de l’avancement de nos vergers. REALITES sera ainsi à la fois un actionnaire à fort esprit d’entreprise et le bénéficiaire de la réduction de gaz à effet de serre générée par notre activité dans le cadre du Label Bas Carbone.

LE PLUS GRAND VERGER D’AMANDIERS DE PROVENCE PLANTé CET HIVER A SERIGNAN DU COMTAT

La Compagnie des Amandes plantera l’hiver prochain un verger de 100 Ha d’amandiers de diverses variétés (essentiellement Laurane, Ferragnès et Mandaline, mais aussi Guara, Vairo, Makako, Penta, Soleta, Belona) à Sérignan du Comtat, au pied des dentelles de Montmirail dans le Vaucluse. Nous planterons aussi environ 3000 mètres de haies diversifiées multi essences et préserverons des zones de biodiversité en lien avec le « Naturoptère », lieux public dédié à la nature et aux insectes à Sérignan du Comtat, pour faire de ce verger une zone de biodiversité recréant des trames vertes dynamiques dans le territoire.

Ce verger qui représente au total un investissement de plus de 3,5 M€ sur cinq ans sera -à notre connaissance- le plus grand de Provence.

LA PREMIERE METHODE « PLANTATION DE VERGERS » DEPOSEE AU MINISTERE DE LA TRANSITION ECOLOGIQUE POUR MESURER NOTRE CONTRIBUTION A LA RÉDUCTION DES EMISSIONS DE CARBONE.

Le Label Bas Carbone, créé en 2018, récompense les acteurs engagés dans la lutte contre le changement climatique. L’agriculture contribue fortement à la réduction de notre empreinte carbone et son avenir passe également par sa capacité à monétiser sa contribution aux engagements de la France dans le cadre des Accords de Paris (COP21 en 2015). Encore fallait-il mesurer cette contribution ! C’est chose faite pour l’arboriculture.

La Compagnie des Amandes a financé et déposé à la Direction Générale de l’Energie et du Climat (DGEC), une Méthode « plantation de vergers » pour solliciter un Label Bas Carbone pour la filière arboricole. Rédigée avec le concours technique de Agrosolutions, et les contributions de l’INRAE, du CTIFL, d’Interfel, du GRCETA de Basse Durance, d’I4CE, de la FNPFruits, du CITEPA, et de l’association Pour Une Agriculture du Vivant, cette méthode décrit précisément le stockage de carbone dans la biomasse aérienne, le sol, les réductions de gaz à effet de serre générées par la plantation d’un verger par rapport au précédent cultural (maraîchage, grandes cultures par exemple).

En effet les vergers ont une capacité de captation et de stockage du Carbone -par les arbres, les racines et les sols enherbés- très supérieure à la consommation de carbone des tracteurs qui travaillent les parcelles ou liée à l’usage d’intrants (émission de gaz à effet de serre). La production de fruits sur le territoire national diminue également les importations et l’impact Carbone qu’elle génèrent (l’amande est caractéristique de cette problématique). Toute l’arboriculture pourra, lorsqu’elle sera validée, bénéficier de cette Méthode. Tout projet de plantation de verger conforme à cette Méthode pourra ainsi évaluer la réduction de gaz à effet de serre qu’il permet, estimer le stockage de Carbone anticipé sur 20 ans, et être notifié au Ministère de la Transition Ecologique pour être Labelisé. Ce Label Bas Carbone pourra alors intéresser des contributeurs financiers qui deviennent ainsi bénéficiaires des réductions de GES.

Pour en savoir plus sur le Label Bas Carbone : https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/label-bas-carbone

La Compagnie des Amandes recherche un Technicien Verger pour accompagner ses partenaires

Contexte

Sur un marché de l’amande française en plein développement, la Compagnie des Amandes propose une alliance équilibrée entre exploitants et investisseurs, inédite dans le monde agricole. L’agriculteur loue sa terre, apporte son travail et son savoir-faire ; la société apporte des financements, des conseils techniques sur le suivi des vergers et une casserie permettant un débouché commercial.

L’objectif est de planter 2000 ha à l’horizon 2024, a minima sous certification HVE, avec un cahier des charges agroécologiques et de créer ainsi 80 nouvelles exploitations en Paca, Occitanie et Corse.

La Compagnie des Amandes entre dans sa phase concrète de plantation : dès l’hiver 2020-2021 environ 150 ha seront plantés. Nous cherchons ainsi l’homme/la femme de terrain qui saura accompagner les agriculteurs pour la réussite technique des vergers.

Sous la responsabilité de la directrice technique, ce(tte) technicien(ne) sera en charge de

  • Appui à la réalisation des études de faisabilité pour la validation des projets (analyses météo, fosses pédologiques, choix des plants et des systèmes d’irrigation propres à chaque projet)
  • Préparation des plantations : relation avec les fournisseurs, organisation des plantations, choix techniques en lien avec les agriculteurs, conseils sur les pratiques pré-plantation et suivi
  • Suivi des vergers plantés (à partir de février 2021 quatre domaines (150 ha) d’ici février 2022 400 ha nouveaux (15 à 20 domaines) en verger conventionnel ou haie fruitière) :
    • Suivi phyto, pilotage de l’irrigation et fertilisation, conseil pour la taille
    • Aide au choix du matériel, commande, mise en place et organisation
  • Animation du groupe d’agriculteurs : mise en place d’outils, de formation, de journées techniques, …
  • Mise en place du suivi agronomique des vergers : indicateurs, fiches d’observations pour les amandiculteurs, appui à la mise en place des outils de suivi au verger (OAD, suivi des pratiques culturales, …)

Ce(tte) technicien(ne) rejoindra un projet en pleine accélération dans lequel il(elle) pourra exprimer tout son potentiel technique et humain.

Compétences et qualités attendues

  • Formation supérieure Agri-Agro (de BTS à Ingénieur) avec des compétences et expériences techniques avérées en agronomie et arboriculture
  • Sensibilité à l’agroécologie et techniques alternatives (désherbage mécanique, auxiliaires de cultures, …)
  • Aisance relationnelle et force de conviction
  • Aisance au travail en équipe et en réseau, pédagogue
  • Autonomie (organisation du travail, travail à distance, …)
  • Maîtrise des outils informatiques Word, Excel ; SIG apprécié
  • Certiphyto conseil

Rencontrons-nous pour échanger sur nos attentes respectives !

Conditions

CDI. Démarrage à l’automne 2020 pour lancer les premières plantations.  Rémunération selon profil et expérience. Voiture de fonction.

Siège basé à Aix-en-Provence, télétravail possible. Nombreux déplacements en Provence, Corse et Occitanie (et marginalement en Espagne ou Italie)

Contact : ec@compagniedesamandes.com / Candidature souhaitée avant le 24 juillet 2020.

Découvrez l'interview de Vincent Fabre, agriculteur partenaire de la Compagnie des Amandes

Découvrez l'interview de Vincent Fabre, agriculteur dans le Vaucluse, qui plantera 26 Ha d'amandiers en 2020 en association avec la Compagnie des Amandes. Ce projet initié par Arnaud Montebourg a pour mission la relance de la filière amande en France. Il permet aux agriculteurs partenaire de se lancer en bénéficiant d'un accompagnement et d'un financement complet, ainsi que d'une mutualisation des moyens techniques.

https://www.youtube.com/watch?v=V1NzlGl8yx0

Arnaud Montebourg présente les avantages de la Compagnie des Amandes

Ecoutez Arnaud Montebourg présentant les avantages de la Compagnie des Amandes pour les agriculteurs.

https://vod.infomaniak.com/redirect/espacegroupe_vod/alpes1gap-38055/mp3-476/montebourg-amandes-michel-son-vendredi-51378.mp3

Arnaud Montebourg dans le 04 pour relancer la culture de l'amande

Alors que la Compagnie des Amandes analyse en ce moment près de 500 Ha, les Alpes de Hautes Provence sont à la traîne. Une situation étrange alors que le principal producteur Français est implanté à Valensole.
Fin février, Arnaud Montebourg est allé à la rencontre des agriculteurs, à l'invitation de M. René Massette, Président du Conseil Départemental, pour présenter le modèle économique de la Compagnie des Amandes.

LES AMANDES DE PROVENCE RENOUENT AVEC LE SUCCES

Découvrez dans ce lien un article complet de LA PROVENCE, avec une interview d'Arnaud Montebourg et une présentation de notre modèle économique, conçu pour mieux rémunérer les agriculteurs :

https://www.laprovence.com/article/economie/5586348/les-amandes-de-provence-retrouvent-leur-attrait.html