L’agroécologie au verger : comment faire?

par | Avr 26, 2022 | Agroécologie, Agronomie

Notre démarche de relocalisation de la production d’amande française va avec la mise en place de verger vertueux pour l’environnement. Nous sommes convaincus que la réflexion des vergers en tant qu’agrosystème est une des clefs de la pérennité des systèmes agricoles tout court.

Enfin c’est une attente forte des acheteurs et consommateurs d’acheter local et avec un impact limité pour l’environnement.

Bref c’est pour nous une évidence que de mener les vergers de manière agroécologique.

Notre définition de l’agroécologie

L’agroécologie c’est repenser sa production agricole dans sa globalité et ne pas considérer que ses arbres avec un support sol et une alimentation hydrominérale, mais comme un agro-système.

L’objectif est de faire vivre cet écosystème pour que le sol réactivé et vivant soit plus qu’un socle pour les racines et que les auxiliaires des cultures trouvent leur place. Concrètement les pistes de travail pour mener un verger agroécologique sont axées autour de

  1. la revitalisation des sols,
  2. la mise en place de couverts
  3. la mise en place de biodiversité autour des vergers

Tout en restant focus sur l’objectif : assurer la bonne croissance des arbres et la production in fine !

Dès la phase de faisabilité nous validons avec l’agriculteur les grands principes et ce que cela peut signifier au quotidien pour lui. Nous construisons avec lui à toutes les étapes un itinéraire technique adapté , permettant, à son rythme de s’approprier ces principes.

Nos alliés et ressources

Pour mettre en place ces principes, construire les itinéraires techniques, trouver les meilleures solutions nous ne sommes pas seuls et cherchons à nous entourer au mieux.

Nous sommes adhérents de l’association Pour une agriculture du Vivant qui nous accompagne dans la démarche, des formations seront proposées.

Chaque année nous améliorons nos connaissances autour de l’amandier et de l’agroécologie au verger avec notamment des stages étudiants (venant de l’ISARA et de SupAgro via la chaire AGROSYS notamment). Nous avons ainsi produits différents documents disponibles sur notre page « Ressources de l’amandier« .

Enfin nous nous appuyons sur les expertises de l’équipe du Celesta-Lab, qui outre nous fournir des analyses de terre de qualité, sait nous aiguiller pour mieux comprendre les sols et trouver les solutions pour les revitaliser.

Et au quotidien?

Ce sujet nécessitant un suivi précis, aussi bien pour être à la page des innovations, conseiller au mieux nos agriculteurs, que pour certifier toutes nos pratiques, nous avons défini une mission propre. Ainsi Adrien Déplat, arrivé en août 2022, pilote la mission Agroécologie et Biodiversité.

Nos conseillers verger sont formés tout au long de l’année avec les formations de Pour une agriculture du Vivant, ils sont tous les 2 agréés « technicien du Vivant« .

Autres articles

Eurytoma : ennemi n° 1 !

Eurytoma : ennemi n° 1 !

La guêpe de l’amandier, Eurytoma amygdali, est un ravageur majeur de la culture de l’amandier. Il est connu depuis longtemps au Proche Orient et en Europe orientale. Il a d’abord été identifié sur des amandiers de Bulgarie puis successivement de Syrie, Jordanie,...

La culture de l’amandier

La culture de l’amandier

Prunus dulcis L’amandier (Prunus dulcis) est un arbre fruitier appartenant au genre Prunus comme le pêcher, le cerisier et le prunier. Il est historiquement cultivé en région méditerranéenne, sur les terrains pauvres en raison de sa résistance à la sècheresse et à la...

LA CASSERIE : UN OUTIL AU SERVICE DE L’ENSEMBLE DE LA FILIERE

LA CASSERIE : UN OUTIL AU SERVICE DE L’ENSEMBLE DE LA FILIERE

Cette nouvelle casserie, d’une superficie de 7400 m² et d’une capacité de stockage d’environ 3000 tonnes d’amandons, est une filiale de la Compagnie des Amandes qui contribue ainsi à la relance de la filière. Elle est ouverte à toute la filière, sans considération...