LA PREMIERE METHODE « PLANTATION DE VERGERS » DEPOSEE AU MINISTERE DE LA TRANSITION ECOLOGIQUE POUR MESURER NOTRE CONTRIBUTION A LA RÉDUCTION DES EMISSIONS DE CARBONE.

par | Juil 23, 2020 | Actualités

Le Label Bas Carbone, créé en 2018, récompense les acteurs engagés dans la lutte contre le changement climatique. L’agriculture contribue fortement à la réduction de notre empreinte carbone et son avenir passe également par sa capacité à monétiser sa contribution aux engagements de la France dans le cadre des Accords de Paris (COP21 en 2015). Encore fallait-il mesurer cette contribution ! C’est chose faite pour l’arboriculture.

La Compagnie des Amandes a financé et déposé à la Direction Générale de l’Energie et du Climat (DGEC), une Méthode « plantation de vergers » pour solliciter un Label Bas Carbone pour la filière arboricole. Rédigée avec le concours technique de Agrosolutions, et les contributions de l’INRAE, du CTIFL, d’Interfel, du GRCETA de Basse Durance, d’I4CE, de la FNPFruits, du CITEPA, et de l’association Pour Une Agriculture du Vivant, cette méthode décrit précisément le stockage de carbone dans la biomasse aérienne, le sol, les réductions de gaz à effet de serre générées par la plantation d’un verger par rapport au précédent cultural (maraîchage, grandes cultures par exemple).

En effet les vergers ont une capacité de captation et de stockage du Carbone -par les arbres, les racines et les sols enherbés- très supérieure à la consommation de carbone des tracteurs qui travaillent les parcelles ou liée à l’usage d’intrants (émission de gaz à effet de serre). La production de fruits sur le territoire national diminue également les importations et l’impact Carbone qu’elle génèrent (l’amande est caractéristique de cette problématique). Toute l’arboriculture pourra, lorsqu’elle sera validée, bénéficier de cette Méthode. Tout projet de plantation de verger conforme à cette Méthode pourra ainsi évaluer la réduction de gaz à effet de serre qu’il permet, estimer le stockage de Carbone anticipé sur 20 ans, et être notifié au Ministère de la Transition Ecologique pour être Labelisé. Ce Label Bas Carbone pourra alors intéresser des contributeurs financiers qui deviennent ainsi bénéficiaires des réductions de GES.

Pour en savoir plus sur le Label Bas Carbone : https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/label-bas-carbone

De l’eau pour les amandiers ?

L’amandier est un arbre méditerranéen, avec de faibles besoins d’irrigation ! L’amandier est un arbre qui, traditionnellement, dans nos contrées provençales ou occitanes n’était pas irrigué. C’était un arbre complanté souvent dans les parcelles de blé ou avec la vigne...

Première plantation en occitanie

Sur les plateaux en bordure de la Cesse dans l’Aude nous allons planter un premier verger occitan avec MM. Laurent Ratia et David Broncano, entre Sallèles-d’Aude et Mirepeisset. Le terroir est constitué d’alluvions avec des sols caillouteux et drainants. Au milieu...

Un projet sociétal soutenu et financé par le grand public

La Compagnie des Amandes accélère son développement en élargissant ses sources de financement auprès du grand public. Jusqu’à présent nous avons levé 3,75 M€ auprès d’investisseurs professionnels, séduits par le modèle économique et les bénéfices environnementaux de...

L’engagement de REALITES, entreprise à mission, en faveur du climat.

Nous sommes fiers d'avoir pour actionnaire le groupe immobilier REALITES, un groupe de développement territorial mettant l’ouvrage au service de l’usage et dont la stratégie repose sur des engagements sociétaux forts, concrets, et inscrits dans ses Statuts, en faisant...

La Compagnie des Amandes complète son équipe avec une thésarde pour trouver des solutions de biocontrôle contre Eurytoma

Eurytoma amygdali (guêpe de l’amandier), hyménoptère ravageur de l’amandier, est une guêpe de petite taille (5 à 8 mm) qui pond dans l’amande au printemps. Sa larve poursuit sa croissance pendant toute la saison rendant les fruits impropres à la consommation. Puis...

La Compagnie des amandes s’engage vers l’agroécologie et adhère à l’association Pour une agriculture du Vivant

Produire de l’amande française, la relocaliser c’est bien, mais encore faut-il bien le faire.  Comment « bien » faire en agriculture ? Nous sommes convaincus que recréer une filière de l’amande française n’a de sens que si nous nous différencions totalement du modèle...

Première plantation de la Compagnie des Amandes à Pernes-les-Fontaines

Près de 25 ha d’amandiers en haie fruitière ont été plantés le 6 octobre 2020 chez notre associé M. Vincent Fabre, exploitant de la SAS Amandes des Estangs à Pernes-les-Fontaines (84). Ce verger sera exploité selon un itinéraire technique éco-responsable et...

LA COMPAGNIE DES AMANDES SE DÉVELOPPE EN CORSE

La Corse a une longue expérience de la culture de l’amandier et, encore aujourd’hui, reste la première région par la surface des vergers en production. Le faible risque de gel près des côtes et l’ensoleillement permettent des rendements élevés sur des vergers bien...

LE GROUPE REALITES ENTRE AU CAPITAL DE LA COMPAGNIE DES AMANDES

REALITES est un groupe de développement territorial solidement implanté dans le grand ouest, qui réalise en maitrise d’ouvrage des logements, des bureaux ou des commerces. Il développe également des résidences pour personnes âgées et s’est engagé dans une démarche de...

LE PLUS GRAND VERGER D’AMANDIERS DE PROVENCE PLANTé CET HIVER A SERIGNAN DU COMTAT

La Compagnie des Amandes plantera l’hiver prochain un verger de 100 Ha d’amandiers de diverses variétés (essentiellement Laurane, Ferragnès et Mandaline, mais aussi Guara, Vairo, Makako, Penta, Soleta, Belona) à Sérignan du Comtat, au pied des dentelles de Montmirail...